5.4.09

Tyrannie

La tyrannie est de vouloir avoir par une voie ce qu'on ne peut avoir que par une autre. On rend différents devoirs aux différents mérites, devoir d'amour à l'agrément, devoir de crainte à la force, devoir de créance à la science.
On doit rendre ces devoirs-là, on est injuste de les refuser, et injuste d'en demander d'autres.
Ainsi ces discours sont faux et tyranniques: "Je suis beau, donc on doit me craindre; je suis fort, donc on doit m'aimer; je suis..." Et c'est de même être faux et tyrannique de dire: "Il n'est pas fort, donc je ne l'estimerai pas. Il n'est pas habile, donc je ne le craindrai pas".
.
Blaise Pascal. Pensées
.

3 comentaris:

Quim ha dit...

Celebro que hagis llegit els pensées. Fa poc em van regalar les lettres provincials. Una edició del segle passat, en francès. Crec que no estan editades en castellà i el meu francès és bastant humil. M'agrada aquest blog, Ferran, felicitats.

Ferran Caballero ha dit...

Quim, em sembla un llibre fantàstic.
Moltes gràcies pel teu(s) comentari(s).

Gregorio Luri ha dit...

És, efectivament un gran llibre. I convé llegir-lo sense prejudidicis. O potser amb un: el record de l'estima que sentia Nietzsche per Pascal.