12.3.08

Nacionalisme francès, oblidar certes coses

Les declaracions del President d'Israel, que segur que emprenyen bona part dels francesos pro-palestins i/o anti-israelians però que no deixen de ser una curiosa legitimació del discurs nacionalista francès, el que ha omplert París d'estatues i plaques dedicades a De Gaulle intentant dissimular el que Shimon Pérès té el bon gust, l'educació, l'habilitat, l'interès...? de no recordar: la França de Vichy, rendida i col·laboracionista amb el règim nazi, la deportació de més de 70.000 jueus...

Vous arriverez lundi à Paris. Pourquoi attachez-vous tant d'importance à cette visite en France ?

Cette visite résume soixante années de l'histoire d'Israël, durant lesquelles la France a joué un rôle extrêmement important. Je suis venu lui dire merci. Je n'en avais jamais eu l'occasion auparavant. On ne peut pas oublier certaines choses. Dans l'histoire du peuple juif, Napoléon est venu à notre secours. Pendant l'Occupation, la France a sauvé beaucoup de Juifs. Et ensuite, lors de la naissance d'Israël, la France a joué un rôle majeur. Grâce à elle, nous avons pu acquérir des armes pour défendre nos vies.